Archive | août 4th, 2017

Ca bouge à l’Etat-Major !

Le commandant de la cyberdéfense sera, au 1er septembre… un terrien : le général Olivier Bonnet de Paillerets.

Succédant au vice-amiral Arnaud Coustillière, le général de brigade Olivier Bonnet de Paillerets devient, au 1er septembre prochain, officier général commandant de la cyberdéfense à l’état-major des armées (EMA). Le décret du Président de la République du 30 juin, a été publié au journal officiel du 2 juillet.

Dans son discours à Rennes le 12 décembre 2016, l’ancien ministre de la défense Jean-Yves Le Drian avait annoncé la création d’un commandement spécialisé en cyberdéfense. Il a été créé par le décret du 4 mai dernier et l’arrêté du même jour.
Le nom précis de son commandant est « officier général commandant de la cyberdéfense », il est intégré à l’organigramme de l’État-Major des Armées et placé sous la responsabilité directe du chef d’état-major des armées (le CEMA, le général François Lecointre, élevé aux rang et appellation de général d’armée le 19 juillet 2017, lui même ancien Chef du cabinet militaire d’Emmanuel Macron).

Le premier titulaire du poste créé le 1er juillet 2011 fut le vice-amiral Arnaud Coustillière nommé depuis DGSIC (Directeur Général des Systèmes d’Information et de Communication) par décret du 2 août 2017 et qui pour le coup glane sa quatrième étoile et prend rang et appellation de Vice-Amiral d’Escadre.

C’est un officier général avec son propre état-major et des effectifs : 2 600 militaires et 600 experts de la DGA (à l’horizon 2019). Les investissements devraient passer de 150 à 440 millions d’euros. Des chiffres annoncés pour la Loi de programmation militaire actuelle (LPM 2014-2019), mais avant le changement de gouvernement et la polémique budgétaire récente.

Posted in CyberDefenseCommentaires fermés sur Ca bouge à l’Etat-Major !

GDPR on the rise …

Is GDPR  the new spam TT ?

Is GDPR the new spam TT ?

New messages dealing with General Data Protection Regulation are flooding my mailbox today warning that countdown to GDPR enforcement has begun.

GDPR is approaching fast, but don’t panic you’ve still got some time to get compliant (25th of May, 2018).

General Data Protection Regulation (GDPR) proposed by the European Commission will strengthen and unify data protection for individuals within the European Union (EU), whilst addressing the export of personal data outside the EU.

The announcement of an agreement to finalize GDPR was made in December 2015 and following a vote by the EU parliament, the compliance deadline for GDPR was set for May 2018.

The GDPR requirements as well as the amount of internal collaboration that will be needed to address them means organizations need to plan for compliance now.

For editors and IT security consulting firms, it’s one more time the right event for shaking cash machine.

The primary objective of the GDPR is to give citizens back control of their personal data. Once GDPR takes effect it will harmonize previous and other data protection regulations throughout the EU.

Gemalto

Gemalto

If you are still unclear on the GDPR basics, Gemalto can help clarify your questions : Visit our GDPR resource centre now!

(article démo d’aggrégation de contenus externes)

Posted in Trop sérieuxCommentaires fermés sur GDPR on the rise …