Caractéristiques

D621 - Chevalier Paul

D621 - Chevalier Paul

Longueur : 153 mètres

Largeur : 20 mètres

Tirant d’eau :8 mètres

Tirant d’air : 44 mètres

Vitesse maximale : 29 nœuds (sur turbines à gaz) et 18 nœuds (sur diesels de propulsion)

Distance franchissable : 7.000 nautiques à 18 nœuds et 3.500 à 25 nœuds

Déplacement : 5 600 tonnes et 7 050 tonnes à pleine charge

Autonomie : 45 jours

Énergie et propulsion

Combiné gaz et diesel (CODOG) composé de 2 turbines à gaz Avio développant chacun 5 800ch + 2 diesels SEMT Pielstick 12 PA 6 B STC x 5 875 ch (4 320 kW)

2 hélices à pas variable de 62 560 ch (46 000 kW)

1 propulseur d’étrave

Puissance électrique : 4 diesels alternateurs Isotta-Fraschini VL 1716 T2 ME de 6.400 kW

Équipements

2 paires d’ailerons stabilisateurs

Plate-forme : 26,50 x 20 mètres

Hangar pour hélicoptères : 12 x 15 mètres (mise en œuvre possible jusqu’à mer 6) avec système de manutention SAMAHE

2 conduites de tir optroniques Vigy 200

Système de transmission par satellite Syracuse (avec système Athreis) et Inmarsat

Emplacement réservé pour des lanceurs Sylver supplémentaires (16 cellules)

Logement pour un état-major embarqué de 32 hommes

Drôme : 2 EDO

Équipements électroniques

  • 1 radar S1850M
  • 1 radar EMPAR (SPY-790)
  • 1 radar SPN-720 d’appontage
  • 1 radar CT NA-25XP (RTN-30X)
  • 1 sonar BF 4110 CL (TMS)

Guerre électronique
Partie inrégrante de la défense aérienne, les systèmes de guerre électronique visent à identifier rapidement la menace et à mettre en œuvre des moyens de leurrage et de brouillage pour neutraliser les armes ennemies. Elles disposent de capacités accrues de réaction face à des émissions électromagnériques hostiles:

  • interception, goniométrie et analyse fine des émissions radar;
  • interception et analyse fine des émissions radio;
  • mise en place de contre-mesures (brouilleurs et leurres SAGAIE NG) efficaces contre les radars ou autodirecteurs de missiles adverses.

Système d’Information et de Communication
Capable de s’intégrer dans un environnement inerarmées et interalliés et d’assurer le soutien d’un état-major embarqué, les frégates «Horizon» disposent de systèmes d’information et de communications modernes.

  • Le système intégré de télécommunications (FICS) assure l’interfaçage:
  • des systèmes d’information et d’aide aux commandements (SIC21);
  • des systèmes de liaison de données tactiques (L11, L16);
  • des systèmes de communication satellite et radio (ARISTOTE, SYRACUSE)

Armement

La lutte antinavire et l’autodéfense
Conçues principalement pour assurer la défense aérienne d’un groupe aéronaval, les frégates «Horizon» sont également en mesure d’escorter et de protéger des bâtiments faiblement armés.
Elles disposent en conséquences des moyens suivants:

  • 8 missiles MM 40 EXOCET (IV x 2)
  • 2  tourelles armées d’un canon de 76 mm AA OTO-Melara compact SR (Ix2) pouvant être utilisées à courte distance contre un navire ou un aéronef ennemi.
  • 2 canons de 20mm AA F2 dédiés à la protection de la frégate contre des embarcations légères hostiles.

La défense aérienne
Dans leur domaine de prédilection, ces frégates se distinguent par des capacités de maîtrise de l’espace aérien et des moyens d’action particulièrement performants:

  • Le système d’armes PAAMS (Principal AntiAir Missile System) (VIII x 6 lanceurs Sylver A 50) qui combine une capacité de détection tridimensionnelle supérieure à 200 km grâce au radar LRR (Long Range Radar) et une capacité de destruction d’une cible aérienne jusqu’à 100 km grâce aux missiles ASTER 30, à lancement vertical, guidés par la conduite de tir EMPAR; (32 missiles Aster 30 et 16 Aster 15)
  • la capacité de guidage d’avions de chasse amis pour intercepter tout aéronef

La lutte sous la mer
Les frégates «Horizon» se caractérisent par leur polyvalence et leur capacité à affronter tout type de menace.
Contre les sous-marins ennemis et leurs torpilles, elles peuvent mettre en œuvre un ensemble de moyens, associés au sein du SLAT (système de lutte antitorpilles) et comprenant;

  • des capacités de détection, constituées par un sonar coque actif et une antenne linéaire remorquée;
  • des capacités de lutte, constituées par des lance-leurres et des torpilles MU 90

Le NH 90
Les frégates «Horizon» peuvent accueillir un hélicoptère lourd type NH 90 (11 tonnes).
Système d’armes à part entière, le NH 90 a pour mission de:

  • contribuer à la protection de la frégate et des navires escortés, en augmentant la portée de détection sur l’avant;
  • neutraliser les sous-marins et torpilles ennemis, grâce à l’emport de la torpille MU 90.

Équipage

  • 27 officiers
  • 120 officiers mariniers
  • 46 quartiers-maîtres et matelots

Agenda

avril 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930