Archive | FREMM

La frégate Mohammed VI finalement livrée au Maroc le 30 janvier

FREMM Mohammed VI

FREMM Mohammed VI

Après le couac du 25 novembre 2013, il semble aujourd’hui admis que la FREMM marocaine sera transférée à la marine royale avant la fin du mois de janvier. Mer&Marine se risquant même à annoncer l’opération pour le 30 janvier.

Philippe Chapleau, sur son blog « Lignes de défense » est pour sa part beaucoup plus prudent, annonçant une livraison possible pour la fin du mois.

Pour mémoire la cérémonie du 25 novembre avait officiellement été reportée pour des impératifs diplomatiques : le prince Moulay Rachid el-Alaoui, qui devait  présider la cérémonie, aurait retenu aux côtés de son frère, le roi du Maroc, en voyage officiel aux Etats-Unis. D’autres rumeurs fasaient au contraire état de désaccords financiers de dernière minute.

Autre livraison attendue pour le  mois de janvier : celle de la nouvelle formule « en ligne » du magazine Cols Bleus. Ca semble en effet être imminent du côté du SIRPA Marine. On a en effet découvert une jolie mire d’authentification basique sur la racine du domaine colsbleus.fr depuis quelques jours synonyme d’erzly preview pour quelques happy few beta testeur.

Authentification colsbleus

Authentification colsbleus

Posted in Mohammed VICommentaires fermés sur La frégate Mohammed VI finalement livrée au Maroc le 30 janvier

Les noms des prochaines FREMM ne sont plus gravés dans le marbre

Le jeu de chaises-musicales continue comme le détail le site Mer&Marine. Pire encore, la seconde tranche de 3 FREMM n’est plus qu’optionnelle avec  prise de décision en 2016, bref sur la même pente savonneuse que feu PA2.

S’appelleront-elles bien Auvergne, Alsace, Bretagne et Lorraine. Et si oui, dans quel ordre ? C’est la grande question. Depuis plusieurs mois, on ne nomme plus que par des numéros la deuxième moitié de la série des huit frégates multi-missions  destinées à la Marine nationale. Alors que la première, l’Aquitaine, a été livrée il y a un an et que la seconde, la Normandie, a débuté ses essais en mer au mois d’octobre, la Provence est en achèvement à quai et la Languedoc en cours d’assemblage dans la forme de construction du site DCNS de Lorient.

La cinquième FREMM française, dont la première tôle a été découpée en août 2012, est aujourd’hui à l’état de blocs en pré-armement. Quant à la sixième, sa construction a débuté il y a quelques semaines. Ces deux bâtiments devaient initialement s’appeler Auvergne et Alsace, les deux suivants devant être baptisés Bretagne et Lorraine. Des noms de régions françaises qui avaient été choisis en fonction des affectations prévues pour ces frégates : Aquitaine, Normandie, Bretagne et Lorraine à Brest ; Provence, Languedoc, Auvergne et Alsace à Toulon. Une seconde tranche de trois FREMM supplémentaires, dont deux à vocation antiaérienne (FREDA) devait suivre, les FREDA rejoignant Toulon et la dernière FREMM le port de Brest.

Ces prévisions ont, néanmoins, été remises en causes par la nouvelle loi de programmation militaire. Affermie en 2009, la seconde tranche de trois frégates est redevenue optionnelle, une décision concernant la construction ou non de ces bâtiments devant être prise en 2016. La Marine nationale ayant à tout prix besoin de plateformes antiaériennes pour remplacer les Cassard et Jean Bart, la construction des FREDA a été avancée à la première tranche (une manière de s’assurer de leur réalisation au cas où les trois dernières FREMM seraient abandonnées). Les FREDA remplacent donc de facto deux FREMM classiques, reportées à la seconde tranche. Dans ces conditions, si l’on s’en réfère au planning initial, les FREDA prennent la place des FREMM 7 et 8, c’est-à-dire des Bretagne et Lorraine. Dans la logique « géographique » qui a prévalu jusqu’ici au sein de la marine, on imagine évidemment mal des bateaux portant ces noms (surtout le premier) avoir Toulon comme port d’attache. Une réattribution des noms est donc à l’étude. La solution la plus simple serait que la Bretagne et la Lorraine prennent la place des Auvergne et Alsace, les premières devenant les FREMM 5 et 6, alors que les secondes seraient décalées aux septième et huitième places, celles des FREDA.  

On notera que les négociations se poursuivent entre DCNS et le ministère de la Défense concernant la signature de l’avenant au contrat FREMM qui intègrera les évolutions imposées par la LPM. En dehors des modifications évoquées, le planning sera revu, la cadence de production étant ralentie, passant probablement d’une frégate tous les 10 mois à une tous les 14 mois.

http://www.meretmarine.com/fr/content/les-noms-des-prochaines-fremm-ne-sont-plus-graves-dans-le-marbre

 

Posted in FREMMCommentaires fermés sur Les noms des prochaines FREMM ne sont plus gravés dans le marbre

Virginio Fasan

First Italian Anti-Submarine Warfare FREMM Frigate Delivered
Source : Our Bureau ~ Dated : Tuesday, January 7, 2014 @ 03:30 PM
 

The Italian Navy took delivery of the ITS (Italian Ship) Virginio Fasan, the first frigate in the anti-submarine warfare version, known as FOC ASW.

The ASW warship is equipped with state of the art ASW systems, including active and passive towed sonar, torpedoes and decoys launchers and a panoramic echo sounder.

This accomplishment comes as a result of eight months of qualification tests and the optimisation of the flight deck, with 34 sea trials used in order to demonstrate the reliability of onboard systems and to train the Navy crew.

http://www.defenseworld.net/news/9763/First_Italian_Anti_Submarine_Warfare_FREMM_Frigate_Delivered#.Us0Hm_TuKnx

 


Posted in FREMMCommentaires fermés sur Virginio Fasan

De bonnes nouvelles des FREMM

La frégate « D 601 » (futur « Mohammed VI ») a accosté au ponton Fremm, vendredi. |

La frégate « D 601 » (futur « Mohammed VI ») a accosté au ponton Fremm, vendredi.

C’est Mer&Marine qui le dit, La FREMM n°2 aka D601 sera livrée le lundi 25 novembre à Brest :

Construite par le site DCNS de Lorient, la nouvelle frégate marocaine sera livrée le 25 novembre, non pas dans le port morbihannais, mais à Brest. Très voisin des frégates multi-missions (FREMM) réalisées pour la marine française, le Mohammed VI présente le même gabarit, soit 142 mètres de long pour 20 mètres de large et un déplacement de 6 000 tonnes en charge. Armé par une centaine de marins, ce bâtiment pourra notamment mettre en œuvre 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3, 16 missiles surface-air Aster 15, une tourelle de 76mm, de l’artillerie légère et un hélicoptère Dauphin.

Le nouveau bâtiment amiral de la flotte royale marocaine, porte le nom du souverain du pays, sera le plus grand et le plus puissant bâtiment de combat du continent africain.

Sur son blog, Philippe Chapleau, reprenant un article de Ouest-France Brest nous en dit un peu plus :

Elle est à quai à Brest depuis une semaine! Mes collègues de Brest l’avaient annoncé dès lundi… Mais sa présence n’est pas fortuite. Le Maroc va prendre livraison de la FREMM Mohammed VI, lundi matin. Le frère du roi du Maroc sera présent et il sera accueilli par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Transfert de pavillon et signature de la livraison sont au programme de la journée qui marque l’aboutissement d’un long processus commencé en 2008.

Ouest-France avait déjà salué l’arrivé du Mohammed VI à Brest le 17 novembre

Vendredi après-midi, la frégate D 601(future Mohammed VI) destinée à la Marine Royale Marocaine a accosté au ponton des Fremm, dans la base navale pour quelques jours. Commande signée le 18 avril 2008, la frégate multimission, seconde de la série des Fremm, a été mise sur cale par la DCNS Lorient, en mai 2010. La moitié de la coque a été construite par la DCNS Brest.

Actuellement, en fin de travaux, essais et formation de l’équipage, la frégate sera le futur fleuron de la Marine Royale Marocaine. Contrairement aux Fremm françaises, elle ne devrait pas avoir de missiles de croisière MDCN. Elle aura un système de transmission intégré Aquilon, système de transmission par satellite américain. Caractéristiques générales identiques aux frégates françaises, la D 601 pourra embarquer un hélicoptère Panther.

Les autres nouvelles relatives aux FREMM :

DCNS-FREMM-Aquitaine

DCNS-FREMM-Aquitaine

  • – le méga contrat Sawari III  pour l’Arablie Saoudite

Et selon des sources concordantes, les deux pays ont récemment entamé des négociations sur le projet de vente de six frégates multimissions FREMM et de cinq à six sous-marins dans le cadre du programme Sawari III. Un mégacontrat estimé à 10 milliards d’euros minimum – certains évoquent même des montants faramineux entre 15 et 20 milliards d’euros.

  • – non, il n’y a pas de problème de conception sur les échappements des diesel-alternateurs de l’Aquitaine comme l’annonçait Mer&Marine 

La première frégate multi-missions française a été contrainte d’interrompre son programme d’essais et d’entrainement suite à un problème technique. L’Aquitaine, qui n’a semble-t-il pas quitté son quai toulonnais depuis deux semaines, rencontre un souci sur le système d’échappement des moteurs diesels logés dans un compartiment situé à l’avant du bateau. Des machines qui ne sont pas, contrairement aux deux autres diesels alternateurs installés dans un second compartiment, à l’arrière, reliées à une cheminée. Les échappements des DA avant se font au moyen d’ouvertures intégrées dans la coque, près de la ligne de flottaison. Une disposition qui explique que la FREMM, lorsqu’elle navigue dans des eaux relativement froides, dégage souvent un panache de vapeur blanche, qui se transforme parfois en véritable écran de fumée.

 Le problème ne se situe apparemment pas à ce niveau. En fait, il y aurait eu une entrée d’eau de mer dans le compartiment avant, peut-être justement via ces échappements. La Marine nationale, en lien avec DCNS, a décidé, une fois le bâtiment de retour à Toulon, de mener les investigations techniques nécessaires, permettant de déterminer l’origine du problème. Dans tous les cas, militaires et industriels se donnent le temps d’identifier ce qui ne fonctionne pas et d’y apporter les corrections nécessaires. En attendant, l’Aquitaine reste à quai et ne participera pas, comme  prévu, au prochain exercice Gabian réunissant des unités varoises de la Force d’Action Navale. Aucun calendrier n’est pour le moment avancé quant au retour à la mer de la tête de série du programme FREMM, livrée fin 2012 par DCNS. 

Avant de corriger le lendemain :

C’est en fait une erreur humaine qui a entrainé, le 22 octobre, une entrée d’eau de mer dans le compartiment machine avant de la frégate Aquitaine. Le bâtiment, tête de série du programme des frégates multi-missions (FREMM), ne présente donc pas de problème de conception. L’eau s’est engouffrée par les échappements des diesels alternateurs qui, dans le compartiment avant, ne débouchent  pas dans une cheminée (contrairement aux deux DA du compartiment arrière) mais sur des ouvertures dans la coque, juste au dessus de la ligne de flottaison. En temps normal, le système de conduite du bâtiment, particulièrement automatisé, empêche toute entrée d’eau, quelque soit l’état de la mer. Dans le cas présent, l’incident ne s’est pas produit au cours d’une navigation mais à quai, à l’occasion d’une opération de maintenance, pendant laquelle une mauvaise manipulation s’est produite. 

L’entrée d’eau n’a pas été très importante mais les deux moteurs diesels ont été mouillés et, le sel ne faisant pas très bon ménage avec la mécanique, DCNS a été chargé par la Marine nationale de nettoyer les DA du compartiment avant et vérifier leur bon fonctionnement.

La première FREMM française, dont le programme d’essais et d’entrainement a été entre temps suspendu, devrait reprendre la mer en décembre. 

Posted in FREMM, Mohammed VI1 Commentaire

Tout sur la première sortie de la Normandie

 

FREMM-Normandie devant Port Louis

FREMM-Normandie devant Port Louis

http://fr.dcnsgroup.com/2013/10/25/dcns-debute-les-essais-en-mer-de-la-fregate-multimissions-fremm-normandie/

http://www.dsi-presse.com/?p=6229

http://www.infosdefense.com/la-premier-sortie-a-la-mer-de-la-fremm-normandie-52781/comment-page-1/#comment-8999

http://www.francebleu.fr/infos/fregate/premiere-sortie-la-mer-pour-la-fregate-fremm-normandie-avant-differents-essais-la-mer-964108

http://www.defense-aerospace.com/cgi-bin/client/modele.pl?prod=148987&shop=dae&modele=release

http://www.journal-aviation.com/actualites/24700-la-fremm-normandie-debute-ses-essais-en-mer#abo

 

 

Posted in NormandieCommentaires fermés sur Tout sur la première sortie de la Normandie

Installation du Narwhal sur la FREMM Normandie

Narwal remote-controlled naval gun at BRIDEX_2011

Narwhal remote-controlled naval gun at BRIDEX_2011

Comme cela était pressenti dès octobre 2001, le nouveau canon télé-opéré de Nexter est en cours d’installation sur la seconde frégate multi-missions de la Marine nationale.

Actuellement en achèvement à flot sur le site DCNS de Lorient, la Normandie débutera ses essais en mer dans les prochaines semaines. Elle sera la première FREMM à mettre en œuvre le Narwhal, avec deux systèmes logés de part et d’autre du hangar hélicoptère en remplacement des deux mitrailleuses de 12,7 mm.

Développé par Nexter avec des briques de technologies éprouvées (tourelle de l’hélicoptère Tigre, affûts manuels marine), ce nouveau système, doté d’un affût de 20mm, est gyrostabilisé et dispose d’une fonction de poursuite automatique couplées à un télémètre laser. Conçu pour la lutte contre les menaces asymétriques, le Narwhal offre, selon Nexter, une grande précision quelque soient les conditions de mer, une puissance de feu bien supérieure à des systèmes de 12.7mm et une capacité de réponse dans la frappe quasi-identique à du calibre 30 ou 40mm. Le Narwhal peut fonctionner en mode totalement automatique, sans servant et sans obligation d’intégration au système de combat du bâtiment porteur (il ne sera d’ailleurs pas couplé au SDC des FREMM). Pour se faire, le système dispose de sa propre conduite de tir et d’un ensemble de caméras jour/nuit (TV/IR). 

En dehors de la marine française, Nexter compte vendre son nouveau canon naval à l’export. Si le Maroc ne l’a finalement pas retenu pour sa FREMM, le Mohammed VI, que DCNS livrera fin novembre, le groupe d’armement français espère qu’il sera retenu pour équiper les six patrouilleurs récemment vendus au Mozambique par CMN.

Concernant les FREMM, dont 11 unités doivent être construites pour la flotte française, l’Aquitaine, tête de série du programme, recevra ses Narwhal ultérieurement, à l’occasion d’un arrêt technique.

 

Très largement inspiré de cet article de Mer & Marine.

Posted in NormandieCommentaires fermés sur Installation du Narwhal sur la FREMM Normandie

La FREMM Provence mise à l’eau à Lanester

Mise à l'eau de la FREMM Provence

Mise à l’eau de la FREMM Provence

Grosse animation aujourd’hui sur les bords du Scorff à l’occasion de la mise à l’eau de la 4ème FREMMM française (dont une pour le Maroc). 

A ce jour, ce sont donc cinq frégates multimissions  qui sont en cours de réalisation sur le site DCNS de Lorient après que l’Aquitaine ait rallié Brest: 
• la  Mohammed VI, deuxième de série, qui sera livrée à la Marine Royale du Maroc avant la fin de l’année 2013,
• la Normandie, troisième de série, qui a été mise à flot en octobre 2012 et qui effectuera sa première sortie à la mer au cours des prochaines semaines,
• la Provence, quatrième de série, qui vient d’être mise à flot,
• la Languedoc, cinquième de série, va être prochainement assemblée en forme de construction, en lieu et place de la Provence, 
• la sixième de série, l’Auvergne, dont la construction a débuté en août 2012, figure actuellement à l’état de blocs en pré-armement.

 
Le scénario de l’opération :
  • 8h30 : mise en eau
  • 10h30 : abaissement de la porte clapet
  • 14h15 : déséchouage
  • 15h15 : prise en charge par les remorqueurs
  • 16h15 : sortie
  • 16H45 : accostage sur le quai voisin à la Provence y recevra ses derniers équipements, notamment des éléments de mature et des lanceurs de missiles.

Posted in FREMMCommentaires fermés sur La FREMM Provence mise à l’eau à Lanester

10 ans après, le retour des fiancements innovants pour FREMM et GOWIND

L'Aquitaine devant Larmor

L’Aquitaine devant Larmor

Selon un article de Michel Cabirol dans La Tribune, Bercy étudierait avec des banques, un véhicule ad hoc pour faciliter des exportations d’armements en leasing. Le groupe naval DCNS propose deux frégates FREMM à la Grèce et deux corvettes Gowind à Chypre en leasing.

Il est assez troublant de voir l’absence de chemin parcouru depuis 2003, époque à laquelle il fût déjà question de ces mécanismes pour le financement des FREMM.

L’escale de l’Adroit à Limassol en janvier 2013 et le serpent de mer des 6 FREMM grecques trouveraient-il des issues très intéressantes pour DCNS sous peu ?

L’avenir nous le dira, en attendant l’actualité du moment, c’est la mise à flot de la Provence.

 

Posted in FREMMCommentaires fermés sur 10 ans après, le retour des fiancements innovants pour FREMM et GOWIND

Des nouvelles des FREMM ?

Direction l’Italie, très bon article de Mer&Marine sur le sujet à l’occasion de la mise sur cale de la sixième FREMM italienne.

Article qui me permet de mettre à jour mon vieil article sur le nom de FREMM.

Posted in FREMMCommentaires fermés sur Des nouvelles des FREMM ?

Le nom des FREMM

La frégate multimission Aquitaine lors de sa première sortie à la mer au large de Lorient (18 avril 2011).

La frégate multi-missions Aquitaine lors de sa première sortie à la mer au large de Lorient (18 avril 2011).

Il y a eu du changement dans l’attribution des noms de régions françaises que porteront les futures frégates multi-missions (FREMM) devant être livrées entre 2012 et 2022 à la Marine nationale. Initialement, les 8 premiers bâtiments devaient s’appeler, dans l’ordre : Aquitaine, Normandie, Provence, Bretagne, Auvergne, Languedoc, Alsace et Lorraine. S’il n’y a pas de changement pour les trois premières unités, la Bretagne s’est vue renvoyée en septième position, remplacée à la quatrième place par la Languedoc. L’Alsace gagne quant à elle une place, puisque ce nom sera attribué à la FREMM n°6. Le nouvel ordre est donc le suivant (avec les dates de livraison) : Aquitaine (2012), Normandie (2014), Provence (2015), Languedoc (2016), Auvergne (2016), Alsace (2017), Bretagne (2018) et Lorraine (2019). L’état-major de la Marine nationale justifie ce changement pour des raisons d’adaptation des noms aux ports d’attache des navires. En effet, les FREMM 1, 2, 7, 8 et 9 seront basées à Brest, alors que les frégates 3, 4, 5, 6, 10 et 11 rejoindront Toulon. Si l’ordre initial d’attribution des noms avait été conservé, la Bretagne se serait donc retrouvée dans le Var. Logiquement, la Rue Royale a donc fait en sorte que la future frégate Bretagne ait bien Brest pour port d’attache.
On notera que les noms des FREMM 9, 10 et 11, devant rejoindre la marine en 2020, 2021 et 2022, n’ont pas encore été choisis. Les réflexions se poursuivent, notamment sur le thème des régions, administratives ou historiques. Ile de France, Flandre, Bourgogne, Picardie… Les possibilités ne manquent pas.

 

Les FREMM dans le monde
Rang Rang
init.
Nom N° de coque Port
d’attache
Pays Chantier M.A.F. M.E.S.
prévue
FR 1 1 Aquitaine D 650 Brest France DCNS Lorient  4/05/2010 2012
 IT 1   Carlo Bergamini F 590 La Spezia Italie Fincantieri – Riva Trigoso   2012
    Mohamed VI F 701 Ksar es Seghir Maroc DCNS Lorient   2012
 IT 2   Virginio Fasan F 591 La Spezia Italie Fincantieri – Riva Trigoso   2014
 IT 3   Carlo Margotini F 592 La Spezia Italie Fincantieri – Riva Trigoso  29/06/2013 2014
FR 2 2 Normandie D 651 Brest France DCNS Lorient   2014
IT 4   Carabiniere F 593 La Spezia Italie Fincantieri – Riva Trigoso   2014
IT 5   Alpino F 594 La Spezia Italie Fincantieri – Riva Trigoso  4 2014
IT 6   Luigi Rizzo F 595 La Spezia Italie Fincantieri – Riva Trigoso  18/10/2012 2014
FR 3 3 Provence D 652 Toulon France DCNS Lorient  18/09/2013 2015
FR 4 6 Languedoc D 653 Toulon France DCNS Lorient   2016
FR 5 5 Auvergne D 654 Toulon France DCNS Lorient   2016
FR 6 7 Alsace D 655 Toulon France DCNS Lorient   2017
FR 7 4 Bretagne D 656 Brest France DCNS Lorient   2018
FR 8 8 Lorraine D 657 Brest France DCNS Lorient   2019
FR 9 9 ??? D 658 Brest France     2021
FR 10 10 ??? D 659 Toulon France     2022
FR 11 11 ??? D 660 Toulon France     2022

Posted in Aquitaine, FREMMCommentaires fermés sur Le nom des FREMM