Classé | Jeanne d'Arc

Mission Jeanne d’Arc : départ le 5 mars des futurs officiers de Marine

Mission Jeanne d’Arc : départ le 5 mars des futurs officiers de Marine

Le Dixmude sous le pont de Saint Nazaire

Le Dixmude sous le pont de Saint Nazaire

Les élèves officiers de la Marine nationale partiront de Toulon. Retour à Brest fin juillet, après les fêtes maritimes.

Pour la première fois en cent ans, la mission Jeanne d’Arc ne partira pas de Brest en 2012, mais de Toulon. La Marine a dévoilé le programme de cette formation des futurs officiers de Marine, dont la plupart sont à l’École navale de Lanvéoc. La campagne n’a plus lieu à bord du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc, désarmé en 2010.

Elle en garde le nom, symbolique, mais s’effectue désormais à bord des Bâtiments de projection et de commandement (BPC), bien plus modernes, basés à Toulon. Cette année, le groupe sera composé du BPC Dixmude, tout juste opérationnel, et de sa conserve, la frégate anti-sous-marine Georges Leygues (basée à Brest).

Plus d’opérations, moins d’escales

Départ le 5 mars de Toulon. À bord, 144 élèves dont 21 femmes. En mars-avril : préparation en Méditerranée. Avril-mai : déploiement au large de la corne de l’Afrique (lutte anti-piraterie). En mai et juin : escales au Cap (Afrique du Sud) et Rio de Janeiro (Brésil) pour des « missions de coopération et de diplomatie de défense » (promotion notamment du matériel militaire français). Puis, déploiement dans le golfe de Guinée (piraterie, trafics de drogue), escale à Dakar (Sénégal) et retour à Brest fin juillet, après les fêtes maritimes des Tonnerres de Brest. Voir la carte.

« Il s’agit pour ces futurs officiers d’acquérir une stature de chef militaire et d’homme de mer », indique la Marine nationale. L’occasion aussi de découvertes culturelles et d’échanges diplomatiques.

Voir la vidéo du dernier retour à Brest du porte-hélicoptère Jeanne d’Arc.

 

Extrait de Ouest-France du samedi 18 février 2012

Comments are closed.