Classé | PKI, ICP, IGC

Signature numérique : un petit schéma vaut mieux qu’un long discours :-)

Signature numérique : un petit schéma vaut mieux qu’un long discours :-)
Signature numérique

Signature numérique

  1. Calcul de l’empreinte (on dit aussi hash, ou parfois condensat/condensé ) des données à signer.
  2. Chiffrement de l’empreinte à l’aide de la clé privée de l’émetteur dont lui seul dispose et qu’il conserve précieusement. Le résultat de ces deux action produit la signature des données.
  3. => Envoi des données en clair et de la signature au destinataire (avec éventuellement le certificat de l’émetteur contenant sa clef publique)

  4. Déchiffrement de la signature avec la clé publique de l’émetteur qui est une information librement diffusée. Cela permet de retrouver l’empreinte associée aux données signées.
  5. Calcul de l’empreinte des données signées. On vérifie que cette empreinte correspond à la précédente, auquel cas la signature est valide : les données sont donc intègres et l’identité de l’expéditeur est vérifiée.

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.