Classé | N'importe quoi

Carnage au Navy Yard de Washington

Carnage au Navy Yard de Washington
Aaron Alexis, cliqueur givré

Aaron Alexis, cliqueur givré

Le zozo est ou plutôt était car il a heureusement été refroidi maitrisé, un ancien réserviste de la Navy aujourd’hui presta de HP Services. L’associations de ces deux activités ne fait heureusement pas toujours autant de ravages.

Bon résumé dans Les Echos :

Une fusillade a fait treize morts lundi, dont son auteur présumé, sur un site de l’US Navy à Washington, non loin de la Maison blanche et du Capitole.

Selon le FBI, le suspect se nommait Aaron Alexis. Agé de 34 ans et originaire de Fort Worth, au Texas, cet ancien militaire travaillait en tant que sous-traitant pour le compte de la marine américaine.

Réserviste de la marine de mai 2007 à janvier 2011, il en a été renvoyé pour des écarts de conduite, a par ailleurs indiqué un responsable de la Navy.

Il possédait une autorisation « secrète » et devait commencer à travailler au Navy Yard de Washington en tant que sous-traitant muni d’une carte d’identification fournie par l’armée, selon le patron de « The Experts », firme chargée de la maintenance de l’intranet de la marine pour le compte de Hewlett-Packard Enterprise Services.

Le mobile reste inconnu. Outre les 13 tués, Vincent Gray, maire de Washington, a fait état de huit blessés, dont trois par balles.

Dans la recherche d’explication à geste, il apparait qu’il aurait été traumatisé par les attentats du 11 septembre. A moins que ce ne soit un épisode particulièrement violent de Dora L’exploratrice. Les enquêteurs ont par ailleurs découvert qu’il fréquentait un temple bouddhiste (il eut été plus convenu qu’il fréquenta la mosquée) où il ne semble pas avoir trouvé une totale zénitude.

Les traditionnels débats sur les armes aux USA, la violence de ce monde due aux jeux vidéo (sic) et l’insoutenable légèreté de l’être ne vont pas manquer de re-surgir.

Les familles des victimes remercient chaleureusement la NSA de continuer de veiller à leur sécurité. Une page Facebook au nom de l’agent du FBI qui a dessoudé Alexis vient d’être créée et attend vos « J’aime ».

Nous somme en 2013 et nous vivons dans un monde moderne comme dirait Philippe Meyer.

One Response to “Carnage au Navy Yard de Washington”

Trackbacks/Pingbacks