Classé | CyberDefense

Défense : livraisons 2014

Voici les principaux matériels qui devraient être livrés l’an prochain. Je n’invente rien, je repompe la liste publiée par JeanDo Merchet :

-13 Rafale (dont 2 Rafale marine F1 rétrofités)

– 4 A400 M

– le satellite de communications franco-italien Sicral

– 1 Awacs (rénové)

– 4 hélicoptères Tigre (appui destruction)

– 7 hélicoptères Caïman (dont 3 en version navale)

– 5 hélicoptères Cougar rénovés

– 1 Falcon 50 transformé pour la surveillance maritime

– 1 frégate multimissions (Normandie)

– 1 système de défense sol-air Mamba

– 77 VBCI

– 13 lance-roquettes unitaires

– 115 camions PPT

– 4 036 équipements Félin et 1 500 nouveaux parachutes EPC

– Au chapitre des munitions :

  • 220 AASM,
  • 25 torpilles MU 90,
  • 60 missiles de croisière navals,
  • 10 missiles Aster 15,
  • 7 missiles Aster 30,
  • 300 missiles Mitral (rénovés)

– Le centre de commandement, de détection et de contrôle des opérations aériennes de Lyon ainsi que trois radars haute et moyenne altitude

– Toute une série d’équipement SIC :

  • 6 stations de communications Astride,
  • 16 kits de numérisation Numtact,
  • 44 sites du réseau RDIP,
  • 26 modules projetables SIA,
  • 15 réseaux navals Rifan étape 2,
  • 3 stations de communication Syracuse III,
  • 40 stations sol Comcept,
  • ainsi que des moyens de cyberdéfense (PC sous Windows 8<= bad joke). 

Et je croise avec les informations de Mer&Marine

Le ministre de la Défense a présenté hier son projet de loi de finances pour 2014. Jean-Yves Le Drian prévoit un budget de 31.4 milliards d’euros (dont 16.5 milliards de crédits d’équipement) l’an prochain, soit dit-il 1.5% du produit intérieur brut de la France et un effort financier maintenu par rapport à cette année. Ce PLF, qui devra être voté par le parlement, où l’examen de la nouvelle loi de programmation militaire se poursuit, constituera la première annuité de la LPM 2014 – 2019. Pour ce qui est des contrats concernant spécifiquement la Marine nationale, divers équipements seront livrés ou notifiés l’an prochain.

Les contrats devant être signés

Côté commandes, la plus importante sera celle du quatrième sous-marin nucléaire d’attaque du type Barracuda, un investissement qui était initialement prévu cette année. Le programme, qui doit comprendre six SNA, fait l’objet d’un léger étalement, soit environ un an, ce qui reporte la livraison du second de la série, le Duguay-Trouin, en 2020 au lieu de 2019, date à laquelle seule la tête de série, le Suffren, sera en service.

Alors que la DGA passera commande de 20 torpilles lourdes Artémis  (F21), destinées aux nouveaux SNA ainsi qu’aux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, dans le domaine de la dissuasion, les travaux portant sur la nouvelle version du missile balistique M51, qui équipe progressivement les SNLE depuis 2010, débuteront également l’an prochain. Les études de conception de la nouvelle génération de sous-marins stratégique (SNLE 3G) vont en outre se poursuivre.

Alors que deux patrouilleurs légers destinés à la Guyane (PLG) seront commandés en 2014, la Direction Générale de l’armement doit également notifier 6 réseaux intranet RIFAN 2.

Les équipements devant être réceptionnés  

Côté livraisons, le projet de loi de finances prévoit la réception, par la Marine nationale, de sa seconde frégate multi-missions  (FREMM), la Normandie, qui sera la première à mettre en œuvre le missile de croisière naval.

Les 60 premiers MdCN (appellation des militaires français pour le Scalp Naval) doivent d’ailleurs être livrés l’an prochain par MBDA. L’industriel poursuivra dans le même temps ses livraisons de missiles surface-air Aster 15 (10) et Aster 30 (7).

Toujours dans le domaine de l’armement, 25 torpilles légères MU90 seront livrées par le site DCNS de Saint-Tropez.

L’aéronautique navale recevra, pour sa part, ses deux premiers Rafale ex-F1 portés au standard F3 (les 10 avions de ce type seront modernisés d’ici 2017) et continuera de recevoir des appareils neufs, soit normalement deux avions sur les 11 que Dassault doit livrer l’an prochain.  L’avionneur achèvera par ailleurs la transformation d’un Falcon 50 anciennement utilisé pour le transport de personnalités en avion de surveillance maritime (le premier a été livré cet été, le second devrait l’être d’ici la fin de l’année et le dernier en 2015). En parallèle, quatre Atlantique 2 abandonneront la patrouille maritime pour se consacrer exclusivement à la surveillance maritime. Dans le domaine des hélicoptères, la marine recevra trois nouveaux Caïman (NH90).

On notera, enfin, que le système de surveillance côtier SPATIONAV, qui monte en puissance en métropole,  commencera son déploiement outre-mer en 2014 (zone Antilles-Guyane et Mayotte normalement).

Des notifications encore attendues d’ici la fin de l’année

 

 

A noter que certaines commandes prévues sur le PLF 2013 doivent encore intervenir d’ici la fin de cette année. Alors que la signature du contrat portant sur la rénovation de 15 Atlantique 2 doit intervenir ce vendredi, on attend également la notification, autour du mois de novembre, des trois bâtiments multi-missions (B2M) chargés de remplacer les bâtiments de transport léger (Batral) outre-mer. De même, le programme des bâtiments de soutien et d’assistance hauturier (BSAH), inscrit au PLF 2013, n’est toujours pas lancé. Vu qu’il n’apparait pas dans le PLF 2014, il devrait lui aussi être notifié d’ici la fin décembre, bien qu’il semble que l’accouchement de ce projet, qui porte sur huit bâtiments et doit comprendre un partenariat public-privé, soit assez complexe.   

 oncernant les effectifs, on ne sait toujours pas de combien de marins la flotte française va devoir se séparer. Alors que le ministre de la Défense a décidé de supprimer 23.500 postes d’ici 2019, s’ajoutant aux 54.000 de la LPM précédente (dont 10.000 restent encore à supprimer). Jean-Yves Le Drian a indiqué hier que 7881 emplois seront retranchés des effectifs de la Défense en 2014. Le ministre a, par ailleurs, annoncé une première série de fermetures et réorganisations de bases, aucune ne touchant la marine. 

 

Comments are closed.