Classé | Vacances

Petite balade israélienne v2.0

Petite balade israélienne v2.0

Lostihuel – Illier Combray – Orly – Tel Aviv – Caesaré – Nazareth – Jerusalem – Bethlehem

Après un premier séjour à 2 en mai 2015, il était impensable de ne pas y retourner à 4.

Ma Chifroulette

Ma Chifroulette

18 juillet 2017 : départ et pause Hôtel dans la Beauce
19 juillet 2017 : décollage Transavia depuis Orly Sud direction Ben Gurion International Airport de Tel Aviv
récupération de me première voiture automatique Chevrolet Spark (la Chifroulette en hébreu)
les galères du parking à Tel Aviv
établissement du premier campement Rehov Allenby
dîner « poulet rôti » chez notre pote du Val André
Goldstar sur la plage
20 juillet : Tel Aviv Beach 38° le matin

38° le matin

38° le matin


Soukh HaCarmel
21 juillet : Road trip vers le nord
Partis pour Haïfa, on échoue à Caesaré. La flemme de monter jusque Akko, on finit par se perdre à Nazareth (Basilique de l’annonciation)
Je voulais monter dans le Golan et faire les frontières Libanaise et Syrienne mais circulation monstre … on redescend vers Tel Aviv
23 juillet : Journée à Jérusalem, jour de shabbat (Mont des Oliviers, Saint Sépulcre, pierre de l’onction)
changement de campement vers Roof Top
24 juillet : Tel Aviv Beach 38° le matin
Soleil couchant su Tel Aviv

Soleil couchant su Tel Aviv


Tel Aviv centre l’après midi (Sderot Rothshield)
journée lecture débrieffing
25 juillet 2017 : matinée sur à Jaffa puis en route vers la Palestine
Concrete & Coast ... as usual

Concrete & Coast … as usual


traversée compliquée du marché de Bethléhem en voiture (un peu tendus)
26 juillet 2017 : voyage retour vers la France
Jolies joggueuses fluo

Jolies joggueuses fluo


Les mauvais plans :
– la voiture à Tel Aviv (le parking est hors de prix – compter 20 € / jours ou 15 mn de marche pour vous garer en extérieur à Jaffa pour 5 € par jour)
– le coût de la vie israélienne (compter un budget de 1 000 € / personne pour 8 nuits sur place)
– l’état de la plage et de la mer : beurk, plastique en suspension (ça fait peur pour dans 5 ans). Les locaux et les touristes se comportent comme des gorets. Malgré l’énorme boulot de la gestion collective du nettoyage de la plage par la municipalité, l’état de la plage au petit matin est proche de ce que j’ai vu à Casa)
– quelques furieux palestiniens à Bethléhem qui apprécient modérément les plaques d’immatriculation israéliennes
– le bétonnage de la côte en direction de Jaffa (?)
– le guide du Routard dédié à Israël (achetez plutôt une carte du pays)
– le vol LowCost / Very Low quality made in Transavia
– les pièces détachées pourries pour iPhone
– le prix des vins israeliens (là vous avez craqué les mecs, on croyait que les prix étaient en schekels alors qu’ils étaient en dollars)
– la signalisation routière (on a pratiquement réussi à se perdre partout)
– la nécessité d’avoir un bon guide une connaissance locale pour aller à l’essentiel
.
.
.
Ca va malheureusement mal se terminer 🙁

Le Mur des Lamentations et le Dôme du Rocher

Le Mur des Lamentations et le Dôme du Rocher


Les bon côtés :
– l’aspect culturel, historique et la spiritualité du voyage au delà du fait religieux
– la gestion de la sécu par Tsahal
– les falafels, pita, chawarma… et Goldstar
– l’ambiance jeune, dynamique et sportive de Tel Aviv
– le soukh HaCarmel
Surf in Yafo !

Surf in Yafo !

Comments are closed.