Classé | Michel Tonnerre

4.000 pour l’anniversaire

4.000 pour l’anniversaire

C’est un formidable moment de spectacle et d’émotions qu’ont vécu les 4.000 personnes présentes au Courégant pour les Jeudis de Ploemeur confié à MichelTonnerre, jeudi.

4 000 au Courégant

4 000 au Courégant

La météo, en parfaite adéquation avec l’événement, a permis au public de passer une belle soirée avec des invités exceptionnels pour ce concert organisé à l’occasion de l’anniversaire de MichelTonnerre, nouveau sexagénaire, mais également de ses anniversaires de scène, 40ans pour les débuts avec Djiboudjep et 20ans pour la carrière solo. Le concert a démarré avec le Bagad de Lann-Bihoué, puis se sont succédé sur scène Renaud Detressan, Frédérique, Les Gabiers d’Artimon, Rhum et Eau et Gilles Servat.

«Un amiral» de la poésie

Michel Tonnerre, accompagné par ses fidèles musiciens et Didier Roman à l’accordéon, a poursuivi la soirée avec un répertoire sentant bon le grand large, les ports, la flibuste, mais aussi le littoral au quotidien comme il l’interprète avec beaucoup d’émotions dans «Les goémoniers». Tout au long de la soirée, lepublic a été sous le charme. Il régnait sur la scène une sincère et belle camaraderie, un respect affiché pour cet «amiral» de lapoésie et de la chanson marinée, et une véritable joie de partager ce moment unique. À la fin du concert, Michel a eu la surprise de voir son fils Jacques venir chanter «Moussaillon», un titre tiré de l’opéra pirate «Libertalia». Michel Tonnerre a également chanté en duo avec Gilles Servat avant que tous les artistes reviennent sur scène avec le Bagad de Lann-Bihouéet les Gabiers d’Artimon pour interpréter «Mon p’tit garçon», dansune version à la fois forte et émouvante.

lu dans Le Télégramme du 24 juillet

Comments are closed.