Classé | Fête

Du Véron jusqu’à l’Olive…

Petit WE à Chinon,
C’est cool comme dirait Alex Grunder !
Du Véron jusqu’à l’Olive et de l’Olive à Cravant, le long d’une verte rive on voit un pays charmant.
C’est la côte tourangelle où mûrit rouge moisson, moisson que gourmet appelle le Chambertin de Chinon.
REFRAIN :
Versez donc à coupes pleines de ce vin car il est bon.
Et buvons à la Touraine, et buvons au vieux chinon.
A la Touraine ! A la Touraine ! A Chinon !
Ce vin vraiment délectable rend l’esprit doux et rêveur,
Il ferait un Saint du Diable si le Diable était buveur.
Les fils de la Germanie fanatiques du Veau d’Or
n’auraient pas cette manie s’ils possédaient ce trésor.

En dépit de l’Empirique et du sorcier de son temps,

Saint Louans, dit la chronique, guérissait les impotents.
Par Dieu lui répond Grégoire : ce n’était pas bien malin,
au malade il faisait boire de cet élixir divin.

Oui le vin est un remède dont j’admire les bienfaits,

rien de ce qui vous obsède ne résiste à ses bienfaits.
Plus d’un homme sur la Terre cherchant le bonheur en vain
le rencontre au fond d’un verre qu’il a rempli de bon vin.

Ainsi que fait l’Alouette en montant vers le ciel bleu,

je livre ma chansonnette aux gais enfants de ce lieu.
C’est l’Amitié qu’elle chante c’est l’espoir du lendemain :
le calme après la tourmente et l’Amour du Genre Humain.
Versez donc à coupes pleines de ce vin car il est bon et buvons à la Touraine, et buvons au vieux Chinon. A la Touraine ! A la Touraine ! A Chinon !

Comments are closed.