Classé | N'importe quoi

1er février 2014 : ce jour où j’ai quitté Google

Parfois, il faut se faire violence. Mais c’est généralement pour notre bien.

A un moment donné, il faut essayer de mettre un peu de cohérence entre ses actes et son discours. Pour partie seulement, car il n’est toujours pas question de retourner vivre dans sa caverne 😉

Donc aujourd’hui, première bonne résolution 2014, je divorce unilatéralement de Google :

  • finis les millions reversés par AdSense glanées avec les pubs qui pourrissaient mes quelques pauvres pages web,
  • halte aux albums photos sur Picasa,
  • terminé  Google Chrome  avec google.com comme page par défaut sur les PC personnels et professionnels (https://duckcduckgo.com depuis Firefox fera l’affaire pour 80% des recherches),
  • out le javascript analytics pour faire du suivi d’audience (les logs http suffiront avec un peu d’AWStats en local),
  • stop la messagerie à la sauce Gmail (et rendez-vous sur laurentmarot.fr avec possibilité de chiffrer si besoin).

Le seul outil pour lequel je n’ai pas encore de solution de remplacement c’est le bien utile « Google alert ».

Et on verra à l’usage si on arrive à survivre !

Un jour, il faudra que l’on se sépare de Microsoft aussi, mais là ce n’est pas gagné 😉

 

Comments are closed.